Retour à l’accueil

Le Mitsubishi ASX entre dans le Guinness Book des records

Il est barré Jamie Barrow ! Encore que… Le snowboarder britannique avait choisi un excellent complice pour battre le record du monde de vitesse en snowboard tiré par un véhicule. Avec son moteur 2.2 de 150 chevaux, ses quatre roues motrices, son système Active Stability Traction Control qui contrecarre le patinage des roues pour faciliter les démarrages sur sol glissant et ses 5 étoiles au crash-test Euro NCAP mettant en exergue une sécurité passive et active de premier ordre, le Mitsubishi ASX était tout indiqué pour se lancer dans ce pari un peu fou.

Un décor de rêve

Pour tenter d’entrer dans l’histoire, Jamie Barrow et le Mitsubishi ASX avaient mis le cap fin janvier sur le superbe lac gelé de St. Moritz en Suisse. Un terrain de jeu idéal qui avait été spécialement aménagé pour l’occasion. Car s’il faut être téméraire pour tenter ce type d’exploit extrême, l’inconscience n’est pas de mise. Ainsi, la piste longue de 500 mètres était bordée de barrières de sécurité et des dameuses avaient été affrétées afin de préparer la neige. Pour valider la tentative, le Guinness des records impose le respect de conditions strictes comme le fait de mesurer la vitesse dans les deux sens de la piste.

99, 87 km/h… de moyenne !

Pas de chance pour Jamie Barrow, le matin du grand jour, la neige était molle et la piste bosselée. Mais il en fallait plus pour décourager le casse-cou britannique qui est resté confiant dans ses chances de battre le record fixé à 98,17 km/h. Bien arrimé derrière le Mitsubishi ASX fendant l’air à plus de 100 km/h, Barrow a été chronométré à 100,84 km/h dans un sens avant d’accomplir le retour à 98,9 km/h. Au cumul, il a battu le précédent record en passant à un souffle de la barre mythique des 100 km/h. Avec 99,87 km/h, Barrow et le Mitsubishi ASX figurent désormais dans le célèbre livre des records. « J’aurais pu faire mieux encore si la neige n’avait pas été aussi molle en raison des températures extérieures clémentes. Mais je reviendrai avec la Mitsubishi ASX pour battre notre propre record quand les conditions seront plus favorables », expliquait le Britannique.

C’est la nature-même des champions que d’en vouloir toujours plus !